Les premiers mouvements de bébé : quand les ressentir et comment les reconnaître

Lorsqu’une femme est enceinte, l’un des moments les plus attendus et émouvants est celui où elle commence à sentir son bébé bouger. Mais quand sent-on bébé bouger pour la première fois ? Comment reconnaître ces premières sensations ? Dans cet article, nous vous expliquons tout sur le sujet.

Le développement embryonnaire et les premiers mouvements du fœtus

Avant de pouvoir sentir les mouvements de leur bébé, il faut que celui-ci se développe suffisamment. Au cours des premières semaines de grossesse, l’embryon se transforme rapidement, passant d’une petite cellule à un être vivant doté de membres et d’organes fonctionnels. Ce processus prend environ 8 semaines d’aménorrhée.

Au-delà de la huitième semaine, l’embryon devient un fœtus. C’est à partir de ce moment que les premiers mouvements peuvent être observés, bien qu’ils soient encore trop faibles pour être ressentis par la future maman. En effet, le fœtus commence à bouger dès la 9ème semaine d’aménorrhée, mais ses mouvements sont alors très discrets et limités.

Les mouvements du fœtus au cours du premier trimestre

Durant cette période, les mouvements du fœtus sont essentiellement des réflexes primitifs, comme le réflexe de succion ou le réflexe de Moro (qui consiste à écarter les bras puis les ramener sur la poitrine en cas de stimulation). Le fœtus bouge également pour s’étirer, mais ces mouvements sont moins fréquents et plus difficiles à percevoir.

Quand sent-on bébé bouger pour la première fois ?

La plupart des femmes commencent à sentir leur bébé bouger entre la 16ème et la 20ème semaine d’aménorrhée. Cependant, il est important de noter que chaque grossesse est unique et que certaines futures mamans peuvent ressentir les premiers mouvements de leur bébé plus tôt ou plus tard. Plusieurs facteurs peuvent influencer cette perception, tels que :

  • L’expérience : les femmes qui ont déjà été enceintes sont souvent plus sensibles aux mouvements de leur bébé et peuvent les percevoir plus tôt.
  • La position de l’utérus et du placenta : si ceux-ci se trouvent près de la paroi abdominale, cela peut faciliter la perception des mouvements du fœtus.
  • Le poids de la future maman : une couche adipeuse plus importante au niveau de l’abdomen peut rendre les mouvements du fœtus moins perceptibles.
  Les meilleures associations de la betterave pour les repas de bébé

Ainsi, il n’est pas rare que les primipares (femmes enceintes pour la première fois) perçoivent les mouvements de leur bébé plus tardivement que les multipares (femmes ayant déjà vécu une ou plusieurs grossesses).

Les premières sensations : les reconnaître

Les premiers mouvements du fœtus ressentis par la future maman sont souvent décrits comme une sensation de « papillon » ou de « bulles ». Il peut être difficile de les distinguer des autres sensations abdominales, comme les gargouillis ou les ballonnements. Cependant, avec le temps et l’expérience, il devient plus facile de reconnaître ces mouvements spécifiques.

Au fur et à mesure que la grossesse avance, les mouvements deviennent plus perceptibles et plus réguliers. Vers la fin du deuxième trimestre, la future maman est généralement capable de sentir son bébé bouger plusieurs fois par jour.

Le suivi des mouvements de bébé au cours de la grossesse

À partir du moment où les mouvements du fœtus sont clairement perçus, il est recommandé aux futures mamans de suivre leur évolution. En effet, cela permet de s’assurer que le bébé se développe correctement et qu’il est en bonne santé. Voici quelques conseils pour bien suivre les mouvements de votre bébé :

  • Notez les moments de la journée où les mouvements sont les plus fréquents : cela vous aidera à mieux connaître les habitudes de votre bébé et à détecter d’éventuelles anomalies.
  • Prêtez attention aux changements dans les mouvements : si ceux-ci deviennent moins fréquents, moins intenses ou moins réguliers, consultez votre médecin ou votre sage-femme pour vérifier que tout va bien.
  • Restez à l’écoute de votre corps : prenez le temps de vous détendre et de vous concentrer sur les mouvements de votre bébé, notamment en fin de journée, lorsque ceux-ci sont généralement plus perceptibles.
  Trouver le bon porte-bébé pour vous et votre petit : quel porte-bébé choisir ?

Il est important de ne pas s’inquiéter si vous ne sentez pas votre bébé bouger à certains moments de la journée. Les fœtus ont des périodes de sommeil et d’éveil, et il est normal qu’ils bougent moins lorsqu’ils dorment. De plus, leur activité varie en fonction de nombreux facteurs, tels que votre alimentation, votre niveau de stress ou votre position.

Marion
Marion
Être mère a été un grand enrichissement pour moi. En même temps, être mère de deux merveilleux bout de chou, c'est passionnant et génial ! Lors de mes études en médecine, je me suis spécialisé dans la pédiatrie. J'ai pu obtenir avec grande joie mon diplôme d’études spécialisées en Pédiatrie. Depuis 2009, je travaille comme pédiatre généraliste au sein de mon cabinet libéral.

Articles en relation

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents